D/ Résultats des élections des députés aux Etats généraux17 de Versailles

Les Elus.

Clergé élection les 28 et 30 mars. Trois titulaires :

1° Liphard Daniel Blandin Curé de Saint Pierre le Puellier d’Orléans

2° Marc Antoine Moutier Chanoine de l’église d’Orléans.

3° Sicaire de Chapt de Rastignac Abbé commendataire de Saint-Mesmin.

Noblesse élection le 1, 2 et 3 avril. Trois titulaires :

1° Claude Antoine de Beziade

2° Jacques Isaac Seurrat de la Boulaye

3° François Louis de Barville

Tiers Etat élection le 25 mars. Six titulaires :

1° Guillaume Anne Salomon de la Saugerie avocat Docteur-régent en l’Université.

2° Louis jean Pellerin de la Buxière ancien médecin du Roi.

3° Liphard Julien Leffort-Greffier, négociant à Orléans.

4° Jean Pierre Guillaume Delahaye, bourgeois à Montmirail baronnie du Perche-Gouët bailliage de Janville.

5° Jean Louis Henry de Longueve, avocat du roi au bailliage et présidial.

6° François Simon Defay-Boutheroue négociants Orléans.

Suppléants :

1° Auxy Miron lieutenant de police.

2° Marie Joseph de Meulle maître des Eaux et Forêts Beaugency.

3° Etienne Jolly dit Jolly de la Guinetière. Président au grenier à sel de Brou. Président au grenier à sel de Janville, avocat en parlement bailli juge ordinaire civil, criminel et de police de la baronnie de Bullou et de la justice de Boèche et annexes, principale justice du bourg et paroisse d’Yèvres, procureur fiscal de la baronnie de Brou y demeurant.

4° Denis Robert de Massy avocat Docteur-régent en l’Université.

Brou pouvait donc éventuellement être présent aux Etats généraux de Versailles par deux personnes :

Etienne Jolly dit Jolly de la Guinetière, d’une part, en tant que suppléant pour le Tiers Etat au baillage d’Orléans.

D’autre part, et de façon détournée, (mais cela ne devait pas effleurer sa pensée) par
Charles Philippe Simon de Montboissier-Beaufort Canillac,18 comte de Montboissier les Alluyes, Baron de Brou, Seigneur de Gault en Beauce de Luplanté, de Saint Martin du Péan, de Saumeray, seigneur du fief d’Ymonville paroisse d’Allones de Launay, de Pierre Coupe et autres lieux, paroisse de Neuvy en Dunois demeurant rue de Richelieu, à Paris, maréchal de camp, ancien mestre de camp, lieutenant commandant du régiment d’Orléans-dragons, membre et ancien vénérable de la loge de l’amitié à l’épreuve, à l’Orient du régiment d’Orléans-dragons à Châteaudun Marquis de Dangeau, chevalier de Saint Louis,
Elu au 3ème tour le mardi 24 mars 1789 par 97 voix sur 179 suffrages. Né en 1750 décédé en l’an X.

Le Baron de Montboissier démissionna en décembre 1789.

Charles Philippe Simon de Montboissier-Beaufort Canillac est ici présenté comme Baron de Brou.
Or le comte de Grosberg-Bavière avait acheté la Baronnie de Brou le 28 avril 1784 à Monsieur de Montboissier. Le comte de Montboissier pouvait-il donc encore se prévaloir du titre de Baron de Brou.

Ce dossier a été rédigé par F.G avec son aimable autorisation.